Histoire

Livres sur les camps de concentration

Associés à l’Allemagne Nazi et à Hitler, les camps de concentration et d’extermination ont amené la terreur en Europe, et ce déjà bien avant que ne débute la seconde guerre mondiale. Pour retracer cette période sombre de l’histoire, voici quelques livres sur les camps de concentration et sur la déportation.

Si c’est un homme

« Si c’est un homme » par Primo Levi est sorti le 1er janvier 1988. Ce livre a été publié par les éditions Pocket dans la collection Littérature. L’auteur s’est lancé dans un récit poignant du temps de l’holocauste en racontant son expérience à Auschwitz-Monowitz. Il met ainsi en lumière le génocide commis par le plus grand dictateur de toute l’histoire et met en relief l’invraisemblance de la distinction des races. Ce livre transperçant a été écrit en mémoire de tous ces hommes qui ont affronté l’horreur et la peur dans les camps d’extermination.

Si c’est un homme

Auteur : Primo Levi
213 pages
Éditeur : Pocket (1 janvier 1988)

Voir sur Amazon

Je me suis évadé d’Auschwitz

Co-écrit par Rudolf Vrba, professeur à l’Université de Vancouver, et le journaliste Alan Bestic, « Je me suis évadé d’Auschwitz » est traduit en français par Jenny Plocki et Lily Slyper. Le livre est sorti le 1er novembre 2004 par la maison Éditions 84. Cet ouvrage témoigne du carnage dans le camp d’extermination d’Auschwitz. Rudolf Vrba nous raconte son enfer et ses espoirs de liberté durant ses deux années de captivité dans le camp de concentration hongrois. Un livre bouleversant disponible dans la collection J’ai lu Récit.

Je me suis évadé d’Auschwitz

Auteur : Rudolf Vrba
409 pages
Éditeur : Editions 84 (1 novembre 2004)

Voir sur Amazon

Sonderkommando : Dans l’enfer des chambres à gaz

Voilà un récit particulièrement émouvant. « Sonderkommando : Dans l’enfer des chambres à gaz » a été écrit par Shlomo Venezia et Béatrice Prasquier, avec une préface de Simone Veil. Un témoignage qui sort de l’ordinaire car l’auteur lui-même en est l’acteur principal. Déporté à 21 ans à Auschwitz-Birkenau, il a été affecté à une unité spéciale appelée Sonderkommando, chargée à l’époque de vider les chambres à gaz et de brûler les corps des victimes. Il dépeint dans cet ouvrage le portrait de toutes les personnes qu’il a dû exterminer et qu’il n’aura vues qu’une seule et unique fois. Ce livre est sorti le 24 janvier 2007 par les éditions Albin Michel dans la collection Essais Doc.

Sonderkommando
Dans l’enfer des chambres à gaz

Auteur : Shlomo Venezia
250 pages
Éditeur : Le Livre de Poche (21 octobre 2009)

Voir sur Amazon

La Nuit

« La Nuit » d’Elie Wiesel survivant d’Auschwitz-Birkenau, est sorti le 11 janvier 2007. Ce livre tient lieu de journal pour l’auteur. Il y a inséré les seuls souvenirs qu’il a de sa mère, de sa sœur et surtout des horreurs qu’il a dû subir avec son père dans les camps de concentration. Cet ouvrage témoigne de la souffrance de cet homme devant son choix à privilégier son instinct de survie au détriment de son père. Le livre est à découvrir dans la collection Double chez Les Éditions de Minuit.

La Nuit

Auteur : Elie Wiesel
199 pages
Éditeur : Les Editions de Minuit (11 janvier 2007)

Voir sur Amazon

KL : Une histoire des camps de concentration nazis

Écrit par Nikolaus Wachsman, professeur d’histoire à Birkbeck College et traduit par Jean-François Sené, « KL : Une histoire des camps de concentrations nazis » donne un aperçu de la gouvernance nazi. Celle-ci se reflète par l’atmosphère des camps, outil indispensable dans la mise en place d’une politique de terreur. Ce livre met en évidence tous les moyens mis en avant par les nazis pour exercer leur pouvoir tant au niveau économique par l’esclavage qu’au niveau social par la purification raciale. Cet ouvrage édité par Gallimard est sorti le 2 novembre 2017 dans la collection NRF Essais.

KL : Une histoire des camps de concentration nazis

Auteur : Nikolaus Wachsman
1168 pages
Éditeur : Gallimard (2 novembre 2017)

Voir sur Amazon

L’espèce humaine

« L’espèce humaine » de Robert Antelme, rescapé d’un kommando du camp de Buchenwald, a été publié le 21 mars 1978 par Gallimard. L’auteur exprime à travers cet ouvrage son besoin de se délester d’un poids : celui de la douleur du camp de concentration. La souffrance de ce dernier deviendra la source de ce livre dans lequel il n’omet aucun détail sur ses jours passés dans le camp. Un ouvrage à découvrir dans la collection Tel de l’éditeur centenaire.

L’espèce humaine

Auteur : Robert Antelme
321 pages
Éditeur : Gallimard (21 mars 1978)

Voir sur Amazon

Le Vétéran : Onze ans dans les camps de concentration

« Le Vétéran : Onze ans dans les camps de concentration » de Carl Schrade, commerçant suisse arrêté pour propos critiques, est sorti le 2 mars 2011. Ce livre est accompagné d’une présentation de Fabrice d’Almeida, professeur à l’Université Panthéon-Assas et d’une postface de Nicolas Quilici. L’auteur, comme le titre l’indique, a passé onze ans de sa vie dans le monde concentrationnaire. Cet ouvrage raconte le quotidien des détenus soumis sous le joug des gardiens de prisons et victimes d’humiliations permanentes, d’asservissement et de maladies. Publié par Fayard, ce livre est disponible dans la collection Documents.

Le Vétéran : Onze ans dans les camps de concentration

Auteur : Carl Schrade
368 pages
Éditeur : Fayard (2 mars 2011)

Voir sur Amazon

Je ne vous oublierai jamais, mes enfants d’Auschwitz

« Je ne vous oublierai jamais, mes enfants d’Auschwitz » par Denise Holstein est un témoignage sur la déportation. A 18 ans, l’auteure sort d’Auschwitz mais les neuf enfants avec qui elle est déportée ne reviendront pas avec elle. Ce livre a été écrit en mémoire de ces temps-là, pour ne pas oublier la souffrance de chacun et accepter ce qui était au lieu de le nier. Cet ouvrage est disponible dans la collection Témoignage des éditions First.

Je ne vous oublierai jamais, mes enfants d’Auschwitz

Auteur : Denise Holstein
142 pages
Éditeur : First Edition (18 janvier 1995)

Voir sur Amazon

Le commandant d’Auschwitz parle

Par Rudolf Hoess, avec la postface et la préface de Geneviève Decrop, « Le commandant d’Auschwitz parle » est paru le 13 janvier 2005. L’auteur a écrit ce livre en prison, dans l’attente de sa pendaison. Pour lui, il s’agit d’une sorte de justification aux actes qu’il a commis pendant l’Holocauste. Dans son œuvre, cet ex-commandant du camp d’Auschwitz accuse le pouvoir nazi comme seul responsable de l’extermination de millions d’êtres humains. Publié par la maison d’éditions La Découverte, cet ouvrage est à découvrir dans la collection Poches Essais.

Le commandant d’Auschwitz parle

Auteur : Rudolf Hoess
280 pages
Éditeur : La Découverte (13 janvier 2005)

Voir sur Amazon

Hippocrate aux enfers

« Hippocrate aux enfers » de Michel Cymes, médecin spécialiste dans un hôpital parisien et animateur de télé, est sorti le 6 janvier 2016 aux éditions Le Livre de Poche. L’auteur soulève un point crucial dans ce livre : comment un médecin peut-il aller en antagonisme à son rôle premier ? Ce manuel fait état des sentiments de Michel Cymes sur les médecins de l’horreur d’Auschwitz-Birkeneau. Lui-même dans le domaine de la santé, son besoin de trouver une raison à ces expériences médicales sévissant dans les camps l’oblige à écrire ce manuel. Un livre à ne pas rater dans la collection Littérature & Documents.

Hippocrate aux enfers

Auteur : Michel Cymes
224 pages
Éditeur : Le Livre de Poche (6 janvier 2016)

Voir sur Amazon

Une remarque ou une idée de livre ? Dites-le en commentaire