Top littéraires

Les meilleurs livres post-apocalyptiques

Que ce soit dans les films, les jeux vidéo et même les séries, le thème post-apocalyptique est présent partout. Pourtant c’est d’abord dans les romans que cet univers tire ses premières origines et où il est le plus présent. S’il est difficile de faire une liste vraiment objective, voici toutefois les meilleurs livres post-apocalyptiques que nous vous recommandons.

La route

Le roman La route de Cormac McCarthy, lauréat du prix Pulitzer en 2007, est désormais un classique du genre post-apocalyptique. Dans un monde sombre et dévasté, un père et son fils errent sur un route cherchant à rejoindre le sud. Simplement équipés de chariot de supermarché et des sacs à dos, « l’homme » et « le petit » comme ils sont appelés, doivent survivre à des hordes de sauvages cannibales qui terrorisent ce qui reste de l’humanité.

La route
  • Cormac Mccarthy
  • Éditeur: Points
  • Poche: 256 pages

World War Z

Bien différent dans le style que la plupart des autres livres post-apocalyptiques, World War Z est raconté dans la manière d’un documentaire. Ainsi, Max Brooks part en mission pour l’ONU dans le but de récolter des témoignages de survivants de la “guerre des zombies”. Le livre est découpé en plusieurs anecdotes d’après les interviews de plusieurs personnes afin d’apprendre à connaitre les origines, l’évolution et les conséquences de cette guerre sur le monde. A noter que la trame du film qui en est l’adaptation est totalement différente et a d’ailleurs totalement déçu l’auteur.

World War Z
  • Max Brooks
  • Éditeur: Le Livre de Poche
  • Poche: 544 pages

Je suis une légende

Robert Neville est le dernier homme survivant sur Terre suite à une épidémie d’origine bactérienne. Tous les autres hommes, femmes et enfants de la planète sont devenus des morts-vivants assoiffés de sang. Le jour, Neville est chasseur, traquant les zombies à travers les ruines de la civilisation. La nuit, il se barricade chez lui et prie pour des jours meilleurs. Si l’adaptation cinématographique film mettant en scène Will Smith est plutôt réussie, le roman reste tout de même assez différent et vaut encore plus de détour.

Je suis une légende
  • Richard Matheson
  • Éditeur: Folio
  • Poche: 240 pages

Le fléau

Il peut sembler surprenant d’inclure un roman de Stephen King dans cette liste mais Le fléau aborde bien le thème post-apocalyptique et avec brio. Suite a l’accident d’un ordinateur de laboratoire ultra-secret un virus s’échappe de l’armée américaine. Il se répand alors en Amérique puis progressivement dans le reste du monde pour contaminer 99,4 % de la population mondiale. Les quelques habitants restant de la planète vont pourtant se scinder en deux communautés et se battre pour défendre leurs intérêts.

Le fléau
  • Stephen King
  • Éditeur: Le Livre de Poche
  • Poche: 764 pages

Silo

Hugh Howey est considéré aujourd’hui comme un des maître du post-apocalypse dont Silo est sûrement son meilleur chef d’oeuvre. Dans un avenir ruiné et toxique, une communauté survit dans un silo géant souterrain. A l’intérieur, les hommes et les femmes vivent dans une société pleine de règles qu’ils croient être destinés à les protéger. Le shérif Holston, qui a défendu sans relâche les règles du silo pendant des années brise de façon inattendue la plus strictes de tous : celle de sortir à l’extérieur.

Silo
  • Hugh Howey
  • Éditeur: ACTES SUD
  • Édition no. 0 (11/12/2014)
  • Poche: 576 pages

Une seconde après

Une seconde après est un roman de William R. Forstchen. Une bombe nucléaire explose à haute altitude au-dessus des États-Unis et l’impulsion électromagnétique qui en résulte détruit le réseau électrique ainsi que presque tous les appareils électroniques. Tout le pays est alors paralysé et s’enfonce petit à petit dans le chaos, la violence et la famine. Un livre d’autant plus terrifiant que le scénario se base une menace réaliste.

Une seconde après
  • William R. Forstchen
  • Éditeur: Le Livre de Poche
  • Poche: 480 pages

Métro 2033

Publié en 2005 ce livre post-apocalyptique de Dmitri Glukhovski a surtout connu le succès grâce à son adaptation vidéoludique. Suite à une guerre qui a décimé la planète, la surface est inhabitable et envahie par des mutants. Les seuls survivants se sont barricadés dans les souterrains et organisés en micro sociétés afin de survivre aux pénuries. Toutefois les tunnels du métro abriteraient également d’autres menaces dont le jeune Artyom devra faire face.

Métro 2033
  • Dmitry Glukhovsky
  • Éditeur: Le Livre de Poche
  • Broché: 864 pages

Malevil

Il aurait été dommage de ne pas citer au moins un livre français dans cette liste. Malevil de Robert Merle fait heureusement figure de référence dans le thème du post-apocalypse. A la suite d’une guerre nucléaire, six personnes survivent à l’apocalypse dans un cave en France. Le groupe s’organise en communauté sédentaire derrière les remparts du château de Malevil. Tentant de reconstruire la civilisation, ils seront toutefois confrontés à d’autres groupes de survivants.

Malevil
  • Robert Merle
  • Éditeur: Gallimard
  • Poche: 635 pages

Le Dernier Homme

Le Dernier Homme, intitulé Oryx and Crake en anglais est un roman de l’auteur Margaret Atwood spécialiste de la dystopie. Snowman, connu sous le nom de Jimmy avant que l’humanité ne soit submergée par la peste, lutte pour survivre dans un monde où il pourrait bien être le dernier humain. Alors que la plupart des autres espèces restantes sont génétiquement modifiés, il va faire la rencontre d’Oryx et de Crake.

Le Dernier Homme
  • Margaret ATWOOD
  • Éditeur: 10 X 18
  • Poche: 480 pages

Un cantique pour Leibowitz

Un cantique pour Leibowitz est un roman de Walter M. Miller Jr et fait parti des références du genre post-apocalyptique. Dans un monde ruiné et cauchemardesque qui s’éveille lentement après avoir dormi dans les ténèbres, des moines découvrent d’inestimables reliques du martyr Isaac Leibowitz. S’il peut s’agir d’un nouvel espoir et le signe d’une renaissance, l’humanité doit également apprendre de ses erreurs pour que l’histoire ne se répète pas.

Un cantique pour Leibowitz
  • Walter M. Miller Jr.
  • Éditeur: Folio
  • Broché: 464 pages

Une remarque ou une idée de livre ? Dites-le en commentaire

Pin It on Pinterest

Share This