Auteurs

Charles Bukowski : les 10 meilleurs livres

Romancier et poète américain, Charles Bukowski est réputé pour son style emprunté au réalisme sale et son langage cru. Auteur très prolifique, découvrez notre sélection de ses meilleurs livres.

Contes de la folie ordinaire

Né allemand, mais devenu citoyen américain par adoption, Charles Bukowski a été témoin de plusieurs évènements qui ont marqué sa vie. Ce dernier décide de relater dans la plupart de ses œuvres un extrait de ses vécus. Ce livre expose une lente conquête de la déchéance. Comme dans la majorité de ses œuvres, l’auteur met en évidence l’alcool, le sexe et les courses de chevaux. L’ouvrage témoigne du caractère paradoxal de l’écrivain ne voulant pas se conformer à la société.

Contes de la folie ordinaire
  • Charles Bukowski
  • Éditeur: Le Livre de Poche
  • Poche: 248 pages

Women

Henry Chinaski est un écrivain menant une vie de débauche. Après avoir exercé plusieurs métiers sans grand intérêt, l’écrivain dépense abondamment son argent et jouit d’une vie libertine. Au fil du temps, Henry finit par devenir célèbre. À l’âge de 50 ans, le libertin mène une vie de plus en plus luxueuse où il entretient des aventures voluptueuses sans lendemain. À travers cet ouvrage, l’auteur dresse un autoportrait dans lequel il met en exergue son ivresse et ses plaisirs charnels.

Women
  • Used Book in Good Condition
  • C. Bukowski
  • Éditeur: Le Livre de Poche
  • Édition no. 0 (03/01/1984)
  • Poche: 416 pages

Au sud de nulle part

Au sud de nulle part est un roman écrit par Charles Bukowski dans lequel il dévoile aux lecteurs une imagination des plus débordantes. Dans cette œuvre, l’auteur raconte ce qu’il a vu, vécu et gardé dans sa mémoire. Les lecteurs décèlent aisément à travers le livre les pensées les plus enfouies qui assaillent Charles Bukowski. Avec la narration, l’histoire racontée semble à priori confuse cependant elle reste profondément captivante. Bukowski use de son talent linguistique authentique pour surprendre.

Au sud de nulle part
  • Charles Bukowski
  • Éditeur: Le Livre de Poche
  • Poche: 222 pages

Pulp

En 1961, Louis-Ferdinand Céline a été prise pour mort. Pourtant, elle est aperçue récemment à Los Angeles. Cette découverte n’est pas sans conséquence, notamment pour Belande. Belande doit retrouver le moineau écarlate ainsi qu’une dénommée Cindy. Ce roman policier de Bukowski montre également un aspect philosophique ce qui en fait toute sa particularité. Saisissant, le roman entraîne les lecteurs dans une enquête enchevêtrée où se mêlent cadavres et débauche. Pulp ne laisse pas indifférents les amateurs de littérature.

Pulp
  • Charles Bukowski
  • Éditeur: Le Livre de Poche
  • Édition no. 0 (09/01/1997)
  • Poche: 189 pages

Journal d’un vieux dégueulasse

Dans le magazine anticonformiste Open City, un poète encore méconnu du grand public commence à publier en 1967 une chronique régulière. Sa chronique se fait tout de suite remarquer par son caractère audacieux et insouciant au scandale. À travers ses écrits, le poète exprime sa contestation face aux mœurs américaines. L’alcool et le sexe y sont dénoncés. Fort de son succès, cet ouvrage figure parmi les classiques de la littérature contestataire. Le livre reste encore une référence dans son domaine.

Journal d’un vieux dégueulasse
  • Charles Bukowski
  • Éditeur: Le Livre de Poche
  • Édition no. 0 (02/01/1998)
  • Poche: 315 pages

L’amour est un chien de l’enfer

Ce second tome se compose des deux dernières parties de l’ouvrage. Les thèmes évoqués dans l’histoire restent les mêmes. Connu pour ses idées excentriques, l’auteur transporte ses lecteurs dans un univers toujours aussi unique. Les impressions que l’auteur garde sur l’amour sont largement reflétées à travers cet ouvrage. Contrairement à ses confrères, le poète a une vision bien précise de l’amour. Ce dernier ne le conçoit pas de façon très romantique du fait de son existence dépourvue elle-même de romance.

L’amour est un chien de l’enfer
  • Charles Bukowski
  • Éditeur: Grasset
  • Poche: 378 pages

Factotum

Une fois encore, Charles Bukowski met en lumière une existence sombre et débauchée. Les femmes, l’alcool, les métiers peu valorisants, les comportements indignes, les affrontements inexpliqués accaparent sa vie. Bukowski parvient grandement à épater les lecteurs en racontant une vie déplorable avec un style d’écriture éloquent et sensible. Plusieurs évènements inattendus composent l’histoire de manière à surprendre. La mise en scène est bien orchestrée et le dénouement est saisissant. Dans ce livre, l’amour est visualisé d’une manière propre à l’auteur.

Factotum
  • Charles Bukowski
  • Éditeur: Le Livre de Poche
  • Poche: 220 pages

Souvenir d’un pas grand-chose

L’histoire porte sur la vie d’un pauvre garçon endurant une existence des plus tristes. N’ayant pas le droit d’entretenir des relations avec ses semblables, l’enfant est souvent sujet à des violences que lui inflige son père. D’autre part, sa grand-mère non plus ne lui témoigne pas beaucoup d’amour. Renfermé sur lui-même, l’enfant a honte de sa laideur et de sa pauvreté. Mais après quelques années l’enfance laisse place à l’adolescence, le héros commence à jouir d’une existence bien plus vivable.

Souvenir d’un pas grand-chose
  • Charles Bukowski
  • Éditeur: Le Livre de Poche
  • Poche: 410 pages

Nouveaux contes de la folie ordinaire

Cette œuvre dénonce les fervents ennemis des poètes tels que Höldorin qui soutiennent l’inutilité des poètes dans une époque difficile. Le livre est marqué par un style sombre inspiré et théologique, le tout accentué d’un caractère anarchique absolu. La civilisation se décompose, perd peu à peu de sa valeur au fur et à mesure que le temps passe. Souhaitant se manifester et exprimer ses idées, l’auteur expose son point de vue avec audace et sans aucune retenue sur le sujet.

Nouveaux contes de la folie ordinaire
  • Charles Bukowski
  • Éditeur: Le Livre de Poche
  • Poche: 315 pages

Shakespeare n’a jamais fait ça

Charles Bukowski est connu pour écrire des livres remarquables portant sur des thèmes à priori anodins, insignifiants, mais parfois étranges. Ses thèmes portent souvent sur, les faits sociaux, les sentiments des criminels. Cette œuvre est appuyée par plusieurs documents inédits : des photographies de Michael Montfort, une préface d’Alexandre Thiltges, une introduction de Gerald Locklin, un poème de Fred Voss et une postface de Joan Smith. L’histoire commence par une rencontre avec Bernard Pivot sur le plateau de l’émission Apostrophes.

Shakespeare n’a jamais fait ça
  • Charles Bukowski
  • Éditeur: Points
  • Poche: 240 pages

Une remarque ou une idée de livre ? Dites-le en commentaire

Pin It on Pinterest

Share This