Auteurs

Livres de Jean d’Ormesson

Si la disparition de Jean d’Ormesson marque la fin d’un chapitre de la littérature française, l’académicien laisse néanmoins derrière lui plus de quarante ouvrages. Nous avons ainsi sélectionné ceux qui ont particulièrement marqué son œuvre.

Un jour je m’en irai sans en avoir tout dit

Bien qu’il s’agisse de l’un des derniers livres de l’académicien, il n’en est pas moins l’un de ses plus remarquables. Jean d’Ormesson revient sur plusieurs moments qui l’on marqué et les raconte avec tendresse et finesse. Il s’interroge également sur des questions d’ordres morales et philosophiques : il aborde ainsi plusieurs thèmes comme la vérité, la famille, la religion, la science, l’amour ou le temps qui passe. Aussi il se questionne sur la présence de l’humanité sur Terre et surtout, plus largement, à celle de la vie. Car l’ouvrage entier est une ode à celle-ci. Les mots de Jean d’Ormesson, ainsi, n’ont pas fini de résonner.

Un jour je m’en irai sans en avoir tout dit

Première publication : 2013
Nombre de pages : 288
Edition : Pocket (4 septembre 2014)

Voir sur Amazon

Je dirai malgré tout que cette vie fut belle

Jean D’Ormesson nous propose une plongée vertigineuse et tonique dans son passé. Il se livre pour cette occasion à un inventaire passionnant des écrivains et personnalités qui l’ont influencé ou qu’il a pu fréquenter. De Colbert, Fouquet, Bossuet, Racine, en passant par François Mitterrand, Raymond Aron, Paul Morand ou encore Aragon, nous retrouvons parmi ses références de grands noms de la littérature et de la politique, domaines dans lesquels il s’est lui-même illustré. On prend ainsi plaisir à redécouvrir ces personnages à travers sa propre vision. Un récit mené d’une main de maître avec un style à la fois agréable et plein d’humour.

Je dirai malgré tout que cette vie fut belle

Première publication : 2016
Nombre de pages : 496
Edition : Gallimard (1 janvier 2016)

Voir sur Amazon

Comme un chant d’espérance

Avec clarté et finesse, Jean d’Ormesson explore l’histoire de l’Univers, le Big Bang, le temps et l’espace ou encore l’Homme. Par ses mots, choisis avec soin, tendresse et amour, il tente d’éclaircir les nombreuses questions que soulève notre existence et auxquels il est difficile de trouver une réponse. Entre science et philosophie, Jean d’Ormesson parvient à nous fasciner dans ce court essai qu’il présente lui-même comme un roman.

Comme un chant d’espérance

Première publication : 2014
Nombre de pages : 128
Edition : Folio (1 octobre 2015)

Voir sur Amazon

C’est une chose étrange à la fin que le monde

Jean d’Ormesson pose un regard faussement naïf sur le monde dans lequel nous évoluons afin de mieux nous en dévoiler son essence. À travers des analyses pleines d’érudition, il revient sur des questions aussi vieilles que l’humanité, bien qu’il ne puisse lui-même leur apporter de véritables réponses. Ainsi il nous livre ses états d’âme et ses réflexions avec simplicité et gaieté. Un livre passionnant qui, sans être un essai philosophique, remet un certain nombre de valeurs et de principes en perspective.

C’est une chose étrange à la fin que le monde

Première publication : 2010
Nombre de pages : 324
Edition : Robert Laffont (4 novembre 2010)

Voir sur Amazon

Au plaisir de Dieu

Jean d’Ormesson choisit dans ce livre de raconter l’histoire d’une famille aristocratique française du début du vingtième siècle. En exposant leur vie, il nous fait revivre l’évolution de la société. Sous la forme d’une chronique, le narrateur – qui n’est autre que le grand père de cette famille – expose son refus du progrès. Il reste réfractaire au changement et semble s’accrocher à un passé qu’il peine à laisser derrière lui. À travers lui, Jean d’Ormesson offre à ses mots un souffle et un rythme d’une rare amplitude. Il parvient ainsi à dresser un tableau qui illustre les profonds changements qu’à pu subir le monde au cours de ce siècle de vitesse, notamment du fait des deux guerres mondiales, qui ont profondément marqué les esprits.

Au plaisir de Dieu

Première publication : 1974
Nombre de pages : 640
Edition : Folio (17 avril 2015)

Voir sur Amazon

Histoire du Juif errant

À travers cette histoire, Jean d’Ormesson invite les lecteurs à voyager dans le temps et à travers le monde, dans la peau du Juif Errant. Un voyage féerique dans lequel le personnage principal joue volontiers les grains de sable dans la mécanique bien huilée des Hommes. Sous la plume de l’auteur, la Douane de Mer de Venise est magnifique, la découverte de l’Amérique est un événement exceptionnel. Son Juif Errant aurait même sauvé tout le monde lors du raid sur Entebbe. Un livre épais, à lire et à relire.

Histoire du Juif errant

Première publication : 1990
Nombre de pages : 616
Edition : Gallimard (22 janvier 1993)

Voir sur Amazon

Et toi mon cœur pourquoi bats-tu ?

Et toi mon cœur pourquoi bats-tu ? est un recueil de poèmes choisis, particulièrement chers à Jean d’Ormesson. Il est ainsi possible de découvrir ou de redécouvrir dans cette anthologie les plus grands poètes de la littérature française, ainsi que des auteurs plus méconnus. Ceux-ci, qui auront nourri l’esprit de cet homme hors du commun sauront sans doute vous aider à mieux saisir sa pensée la plus profonde. Une promenade qui peut être aussi bien amusante, tragique, émouvante ou reposante.

Et toi mon coeur pourquoi bats-tu ?

Première publication : 2003
Nombre de pages : 448
Edition : Folio (septembre 2005)

Voir sur Amazon

Mon dernier rêve sera pour vous

Mon dernier rêve sera pour vous est la première biographie de jean d’Ormesson qui nous emmène découvrir le portrait de Chateaubriand et surtout de ses conquêtes. À travers ses liaisons amoureuses, nous assistons à toute l’histoire de la France de la fin du dix-huitième siècle et du début du dix-neuvième siècle. Un livre d’une rare érudition qui ne se quitte pas sans émotions.

Mon dernier rêve sera pour vous

Première publication : 1982
Nombre de pages : 445
Edition : Jean-Claude Lattès (14 avril 1993)

Voir sur Amazon

La Création du monde

Dans ce petit livre, Jean d’Ormesson  aborde différents thèmes qui lui son chers, tel que Dieu, la création du monde, l’origine de l’univers, l’histoire, l’Homme ou tout simplement la vie. L’académicien amène le lecteur à réfléchir et à prendre du recul sur nos vies axées beaucoup trop souvent sur des préoccupations matérielles. Facile à lire, ce livre élève notre réflexion et nous amène à reconsidérer ce que l’on appelle “le bonheur”.

La Création du monde

Première publication : 2006
Nombre de pages : 216
Edition : Robert Laffont (5 octobre 2006)

Voir sur Amazon

La gloire de l’Empire

En écrivant la chronique d’un fabuleux empire imaginaire où toutes les passions humaines ont servi les ruses de l’historie diplomatique et militaire, Jean d’Ormesson a retrouvé le ton des grands historiens du vingtième siècle. Il pastiche avec brio les récits historiques classiques, les querelles d’érudits, tout en créant une aventure romanesque pleine de bruit et de fureur, d’amour et de poésie aux prises avec les hordes barbares.

La gloire de l’Empire

Première publication : 1971
Nombre de pages : 692
Edition : Gallimard (3 mai 1994)

Voir sur Amazon

Une remarque ou une idée de livre ? Dites-le en commentaire